Monde

Immigration : 300 migrants jetés à la mer près du Yémen selon l’OIM

Jeudi, au moins six migrants ont été retrouvés morts au large de la province de Chabwa dans le sud du Yémen.

Photo : Jeune Afrique

Jeudi, au moins six migrants ont été retrouvés morts au large de la province de Chabwa dans le sud du Yémen. Ils auraient été contraints de sauter par dessus bord par leurs passeurs. Au total, mercredi et jeudi, 300 personnes auraient été obligées elles aussi à sauter à l’eau, d’après l’Organisation internationale pour les migrations au Yémen qui a recueilli les témoignages de survivants.

Ils auraient commencé mercredi 9 août pour récidiver le lendemain. Selon les indications d’un communiqué de l’OIM (l’organisation internationale pour les migrations), des passeurs auraient jeté délibérément à la mer 120 migrants en provenance d’Éthiopie et de Somalie à l’approche de la côte de Chabwa, au sud du Yémen. Puis jeudi 10 août, selon un second communiqué de l’OIM, au moins 180 autres auraient connu le même sort, dont six ont été retrouvés morts, au même endroit.

En tout, assure l’organisation, quelque 300 Africains auraient ainsi été intentionnellement jetés à la mer en 24 heures par des passeurs au large du Yémen. « Les survivants ont dit à nos collègues sur la plage que les passeurs leur avaient demandé de se jeter à la mer après avoir vu ce qui semblait être des représentants des autorités », a indiqué Laurent de Boeck, chef de mission de l’OIM, en parlant de l’incident de jeudi. Lire la suite sur Jeune Afrique

(Publicité)

Commentaires
Haut