Kenya

L’utilisation des sacs en plastique désormais passible de prison au Kenya

Selon les estimations, jusqu’à 24 millions de sachets sont utilisés chaque année au Kenya

Photo : AIP

Abidjan, 28 août (AIP)-A partir de ce lundi, la vente, l’achat et toute utilisation des sacs en plastique sont passibles au Kenya d’une amende allant jusqu’à 38.000 USD ou d’une réclusion criminelle de 4 ans en raison de leurs effets nocifs sur l’environnement, rapporte l’agence de presse russe, sputnik.

Le Kenya vient ainsi suivre l’exemple de plusieurs pays africains tels que le Rwanda, la Guinée Bissau et la Gambie, la Côte d’Ivoire qui avaient précédemment interdit les sacs en plastique en raison de leurs effets nocifs sur l’environnement.

Selon les estimations, jusqu’à 24 millions de sachets sont utilisés chaque année au Kenya. Les rues de la capitale Nairobi sont jonchées de détritus et de sacs plastiques tout comme les décharges à ciel ouvert.

sdaf/fmo/AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut