Economie

Un concessionnaire automobile plaide pour la limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés

Le lancement du nouveau Crossovere Nissan Kicks à ATC Comafrique.

Photo : AIP

Abidjan, 13 sept – Le directeur des opérations chez le concessionnaire ATC Comafrique, Chris Ndala plaide pour une limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés en Côte d’Ivoire.

« Nous discutons avec l’Etat pour nous aider à limiter l’âge des véhicules d’occasion qui doivent rentrer dans le pays », a-t-il indiqué, mercredi, expliquant que cela constitue une véritable difficulté pour leur activité.

Le directeur des opérations du concessionnaire ATC Comafrique s’exprimait à l’occasion de la présentation du nouveau Crossover « Nissan Kicks ».

Selon le concessionnaire, « Nissan Kicks » a reçu six prix majeurs de l’automobile au cours de ses premiers mois le marché. Il s’agit du Best Crossover en Amérique du Sud, du  meilleur véhicule et le meilleur SUV de l’année au Brésil. Il a également reçu le prix VUS de l’année de la Fédération interaméricaine des journalistes de l’automobile en Amérique du Nord et en Amérique Latine.

ATC Comafrique est en Côte d’Ivoire depuis 50 ans et représente aujourd’hui 10% du marché. A fin août 2017, le concessionnaire a vendu 6218 véhicules, 9% de part de marché pour la marque Nissan contre 5% en 2016 sur la même période. L’entreprise qui s’est, par ailleurs, spécialisée dans le service après-vente (SAV), prévoit d’atteindre sur les trois années à venir, 12.000 à 13.0000 véhicules vendus, a indiqué Chris Ndala.

kkf/cmas/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut