Economie

La Côte d’Ivoire obtient 54,823 milliards sur le marché financier de l’UEMOA

L’Etat de Côte d’Ivoire a obtenu mardi 54,823 milliards F CFA au niveau du marché financier de l’UEMOA

Photo : DR

APA-Dakar (Sénégal) – L’État de Côte d’Ivoire, à travers la direction générale du trésor et de la comptabilité publique, a obtenu mardi 54,823 milliards FCFA (environ 87,717 millions de dollars) au niveau du marché financier de l’Union, économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à l’issue de son émission d’obligations synthétiques du trésor, a appris mercredi APA auprès de l’agence UMOA-Titres basée à Dakar.

Une obligation synthétique est un titre public comportant plusieurs obligations avec des maturités différentes. La Côte d’Ivoire avait fait preuve d’innovation en lançant pour la première fois le 31 août 2017 ce type de titre public. A la clôture de l’opération, 72,121 milliards FCFA de soumissions globales avaient été répertoriées par l’agence UMOA-Titres, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 90,15%. Mais l’émetteur a retenu 54,823 milliards FCFA, soit un taux d’absorption de 76,02%.

De façon désagrégée, le montant retenu varie en fonction de la maturité du titre public. Pour les obligations assimilables du trésor (OAT) de 3 ans, 37,929 milliards FCFA (sur 39,929 milliards FCFA de soumissions globales) ont été retenus par le trésor public ivoirien. Le rendement moyen pondéré pour ces titres est de 6,02%.

Quant aux OAT de 5 ans, 9,406 milliards FCFA (sur 10,406 milliards FCFA) ont été retenus par l’émetteur avec un rendement moyen pondéré de 6,26%.

S’agissant des OAT de 7 ans, seuls 5,378 milliards FCFA sur 12,378 milliards FCFA de soumissions ont été retenus par le trésor public ivoirien. Le rendement moyen pondéré de ce titre se situe à 6,28%.

Enfin, pour les OAT de 10 ans, l’émetteur a préféré retenir 2,109 milliards FCFA sur 9,409 milliards FCFA de soumissions avec un rendement moyen pondéré de 6,30%.
ET/cat/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut