Décès

Le RDR exprime sa compassion au PDCI et solidarité au RHDP

La pharmacienne Hortense Aka-Anghui

Photo d'archive

Abidjan, 03 oct – Le rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir), sensible au deuil qui affecte le PDCI-RDA, frappé par la disparition de la pharmacienne Hortense Aka-Anghui, témoigne, à l’instar de la classe politique dans son ensemble, de sa compassion et de sa vive sympathie, à son allié du rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).
Dans un communiqué circonstanciel, aux accents bien sentis, signé de son tout-nouveau président, le Professeur Henriette Dagri-Diabaté, lundi, le RDR salue l’engagement et les qualités humaines de cette grande figure ivoirienne et africaine du leadership féminin qu’elle a su mettre au service de sa commune de Port-Bouët, dans la banlieue-Sud du district d’Abidjan, et exprime sa solidarité au RHDP.
Décédée, samedi, à Paris, à l’âge de 84 ans, Hortense Aka-Anghui dont on loue notamment la grande générosité, fut avec les défuntes, Ahou Jeanne Gervais-Sieffer et le Pr Rose Gwladys Bonfuls-Anoma, les premières femmes ivoiriennes élues députés en 1965. Toutes les trois furent, par ailleurs, de la cuvée des premiers étudiants ivoiriens boursiers envoyés en France en 1946 que l’on baptisa « Compagnons de l’aventure 46 ».

bsb/nf/fmo/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut