Culture

La liste officielle des groupes sélectionnés pour le MASA 2018 dévoilée

Une réunion du Comité artistique international du MASA

Photo : AIP

Abidjan, 05 oct – Le Comité artistique international du Marché des arts du spectacle africain (MASA) a arrêté à l’issue de sa réunion technique tenue du 27 au 30 septembre, 64 groupes dont 11 de la Côte d’Ivoire dans la sélection officielle, parmi 677 dossiers de candidatures adressés à la direction du MASA, l’un des plus grands marchés consacrés aux arts de la scène en Afrique.

A l’issue de ses travaux, le CAI a arrêté une liste 20 groupes en musique, huit en danse, huit en théâtre, huit en conte, 10 en humour, sept en arts de la rue et trois en Slam, venant de plus de 50 pays de tous les continents.

Les compagnies de conte sont Les Murmures de la forge du Burkina Faso, Bak’In Gado de la Côte d’Ivoire, Gabité Maison de l’oralité du Togo, Cercle Abbi Patrix Loki de la France, Fayçal Belattar de l’Algérie, Hamed Bouzzine du Maroc, Djaaphath du Tchad et Benoit Davidson du Canada.

Sont sélectionnés en humour Yamneyam du Burkina Faso, Adama Dahico et le théâtre doromikan de la Côte d’Ivoire, Le Magnific de la Côte d’Ivoire, Sow Pedro de la Guinée Conakry, Mamadou Thug de la Guinée Conakry, Fréderic Gakpara du Togo, Gogoligo Comedie Club de Padou, Bassek Fils Miséricorde du Cameroun, Malo Malam du cameroun, et Kisabaka Dada Félix de la République démocratique du Congo (RDC).

Les huit compagnies de théâtre sont Dumanlé de la Côte d’Ivoire, Layidou du Mali, Marc Agbedjidji du Togo, Kamma de la France, Tropiques Atrium de la Martinique, El Teatro de Tunisie, Les diseurs de vérité et Aspara Bénin et Suisse et El Hamra de la Tunisie du Canada et du Bénin.

Sont retenus en danse, Ashakata du Bénin, King’Art de Côte d’Ivoire, Tenane du Sénégal, Agathe Djokam Energie du Cameroun, Judith Olivia de Madagascar, Art&Fact de la Martinique, Joseph Aka de Côte d’Ivoire et France et Amaël Mavoungoun du Gabon et de la France.

En musique, les sélectionnés sont 10 Volts (Bénin), David Tayoro (Côte d’Ivoire), Orent’tchy et Boomboom (Côte d’Ivoire), Femmes battantes (Côte d’Ivoire), Yakomin (Côte d’Ivoire), Black Rasta (Ghana), Soul Bang’s (Guinée Conakry), Cheickné Somane (Mali), 5 Tamans (Mali), Pentatonique (Mali), Seun Olota (Nigéria), Ibaaku (Sénégal), Armand Biyag (Cameroun), Lornoar (Cameroun), Nainako (Madagascar), Badredine Dridi (Tunisie), Baco and Urban Plant (France), Groupe Ezza (France), Artiz (Haïti), Brown Rice Family (USA) et Maria de Barros (USA/Cap Vert).

Les trois slameurs retenus sont Le Collectif qu’on sonne voix-ailes (Burkina Faso), Black Panther (Congo Brazza) et Dagenius des Comores.

Les arts de la rue, enfin, seront l’affaire de Dodo Naaba Ambga (Burkina Faso), Ivoire Marionnettes (Côte d’Ivoire), Ki-yi puppets & dances (Côte d’Ivoire), Cirque Mandingue (Guinée Conakry), Nama (Mali), Afuma (Togo) et Accroches Toi (Maroc).

La direction générale du MASA rappelle qu’une programmation MASA Festival est prévue à côté du MASA In et que quelques uns des groupes sélectionnés pour le MASA Festival auront accès aux show-cases qui seront programmés pendant le MASA.

Prévue du 10 au 17 mars 2018 à Abidjan autour du thème « Quels modèles économiques pour les arts de la scène ? Troupes, Salles de spectacles et festivals », la 10ème édition coïncidera avec le 25ème anniversaire du MASA. Une table ronde animée par des grands témoins rappellera les enjeux et le contexte à l’origine de la création du Masa en 1993, indique la direction générale.

aaa/fmo/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut