Société

Plus de 400 activistes réunis à Paris pour la promotion des droits des filles (Communiqué)

Des jeunes filles

Photo : AIP

Abidjan, 10 oct – Plus de 400 activistes des droits des filles dans le monde, issus de l’organisation non gouvernementale dénommée ‘Plan international’ se réunissent mercredi à Paris, pour célébrer et réclamer une action accrue en faveur de l’égalité entre les sexes auprès des gouvernements, des entreprises, du monde du sport et des médias, dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de la fille, célébrée le 11 octobre.

Avec le soutien de Plan International, plus de 1000 filles appelleront les gouvernements à faire des droits des filles une priorité politique mondiale, afin d’encourager les autres filles et les jeunes femmes à s’engager et à faire entendre leur voix sur les grands défis auxquels elles sont confrontées. » Des millions de filles dans le monde vivent dans la peur de la discrimination, de la stigmatisation et de la violence pour avoir osé faire de leurs rêves une réalité. Des millions d’autres vivent sans espoir de réaliser leur potentiel en raison de la pauvreté et des inégalités », a déclaré Anne-Birgitte Albrectsen, président directeur général de (PDG) de Plan international.

Au cours de cette journée, les filles prendront symboliquement la place de plus de 500 leaders dans plus de 60 pays, à l’initiative de Plan international. Le président de la Guinée, président en exercice de l’Union africaine, le premier ministre de la Finlande, le ministre de la Santé d’El Salvador et le chef de la police ougandaise figurent parmi les personnalités de premier plan qui céderont symboliquement leurs rôles aux filles, précise le communiqué.

Seulement 23% des parlementaires du monde sont des femmes et il n’y a que 10 femmes chefs d’Etat à l’échelle mondiale. Moins de 3% des PDG qui dirigent les 500 principales entreprises mondiales sont des femmes, relève-t-on.

Tad/kp/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut