Sassandra

Baisse du nombre d’élèves dans le primaire à Kadrokpa et à Lipoyo (Sassandra)

L’EPP LIPOYO, est en sous effectif de 143 élèves

Photo : AIP

Sassandra, 11 oct – Les effectifs des écoliers dans les écoles primaires publiques de Kadrokpa et Lipoyo, deux villages situés sur la côte maritime dans le département de Sassandra.

La création de la voie internationale, « La côtière », a suscité la réinstallation des populations sur de nouveaux sites devenus de gros campements rattachés aux villages côtiers que sont Dagbego, Arokpa, Kadrokpa, Cocoplage et Lipoyo.

Ces gros campements ont alors créé des écoles de fortune, appelées centres d’éducation communautaire (CEC) qui ont vu, en quelques années, leur taux de fréquentation augmenté. L’Etat a donc transformé ces CEC en écoles primaires modernes, construites en matériaux définitifs. C’est le cas des EPP de Dagbego 2, Kadrokpa 2 et du CEC de Colas.

Ainsi, les écoles des villages d’Arokpa, de Kadrokpa et de Lipoyo, situés à plus de cinq kilomètres de « la côtière », se retrouvent avec un effectif de 42 écoliers, 14 élèves au CP1, 14 au CP2, neuf au CE1 et cinq au CE2, avec trois instituteurs, a appris l’AIP lundi de source proche des responsables de ces écoles.

Ces faibles taux de fréquentation, dûs au dépeuplement des villages au profit des campements de « la côtière », amènent les fils de ces villages du canton Trépoint à penser à la transformation de ces deux écoles primaires en collèges de proximité, signale-t-on.

iv/ena/kp/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut