Education

Mariatou Koné souhaite la préscolarisation de la petite enfance

La ministre Koné Mariatou et des enfants du préscolaire d’Anono

Photo : AIP

Abidjan, 12 oct – La ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné, souhaite que tous les enfants de zéro à cinq fréquentent les centres de protection de la petite enfance (CPPE), afin de porter le nombre d’enfants au préscolaire évalué à 16 889 en 2016 à au moins 20 000 au cours de cette année scolaire 2017-2018.

« Je me réjouis devant les différents acquis au profit de la petite enfance, mais mon objectif est de voir la totalité des enfants de zéro à cinq ans bénéficier de l’accès aux structures étatiques de bases installées sur toute l’étendue du territoire national, tant dans les villes que dans les villages », a affirmé jeudi la ministre, lors de la rentrée officielle des centres de protection de la petite enfance à Anono (Cocody-Abidjan).

Pour la ministre Mariatou Koné, la politique de l’école obligatoire prônée par le gouvernement commence par la petite enfance « où l’enfant apprend à travailler, à aimer l’école ».

Les structures éducatives de base assurent le développement et le bien-être des enfants de zéro à cinq ans. Cent quatre-vingt-quinze structures, à savoir 107 centres d’actions communautaires pour enfance (CACE) et 88 centres de protection de la petite enfance, sont localisées sur l’ensemble du pays.

Tad/akn/kp/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut