Tanda

La plate-forme de libre circulation des véhicules de transport inter-États expliquée à Tanda

Tanda, 12 oct – La délégation du ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur a expliqué aux autorités de Tanda, la plate-forme de libre circulation des véhicules de transport inter-États de personnes, de biens et du bétail dans l’espace de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

« Ce mécanisme est mis sur pied pour non seulement éviter les tracasseries dont sont objet les transporteurs, mais aussi de leur permettre de gagner du temps », a affirmé, mardi, le chef de délégation, Diomandé Moussa.

Cette plate-forme de libre circulation qui se déroule à l’intérieur de huit États membres (Mali, Burkina-Faso, Ghana, Bénin, Togo, Nigeria, Niger et Côte d’Ivoire) a pour but d’œuvrer à la facilitation du transport des personnes et des biens dans l’espace CEDEAO, souligne-t-on.

Créé en 2013, ce projet repose sur le principe de deux contrôles, un au départ du véhicule en présence des forces de l’ordre (police, gendarmerie, eaux et forêts, douanes et militaires) et l’autre à l’arrivée.

si/amak/kp/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut