Bondoukou

Un projet sur la contribution à l’accès des populations aux documents d’identité bientôt lancé à Bondoukou

Photo d’ enfants

Photo : AIP

Bondoukou, 12 oct – L’Organisation nationale pour l’enfant, la femme et la famille (ONEF) va procéder vendredi à Bondoukou (Nord-est, région du Gontougo), au lancement d’un projet sur la contribution à l’accès des populations aux documents d’identité.

Seloj une note dont l’AIP a reçu copie jeudi, ce projet vise à réduire le nombre d’apatrides en Côte d’Ivoire. La cérémonie sera une occasion pour sensibiliser les populations sur l’importance de la déclaration des naissances, de l’état-civil et sur le risque qui guettent les personnes qui n’ont jamais eu de documents d’identité d’un Etat.

Il s’agit également pour l’ONEF d’Informer et sensibiliser toutes les parties prenantes sur le démarrage du projet et avoir l’adhésion des autorités, des leaders communautaires et des populations.

Selon des statistiques du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et de l’Institut national de la statistique (INS), en Côte d’Ivoire, l’on enregistre officiellement 700 000 apatrides ou à risque d’apatridie avec 2 700 000 enfants non déclarés à l’état-civil et un taux de déclaration des naissances de deux naissances sur trois.

zaar/cmas/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut