Asie

Après les États-Unis, Israël se retire à son tour de l’Unesco

Le président des USA, donald trump et le premier ministre d’Israël, Benjamin Netanyahu

Abidjan, 13 oct – Israël a annoncé jeudi son retrait de l’Unesco comme les États-Unis à cause du parti pris anti-israélien, selon lui, de l’organisation onusienne devenue un « théâtre de l’absurde ».

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu « a donné pour instruction au ministère des Affaires étrangères de préparer le retrait d’Israël de l’organisation, parallèlement aux États-Unis », a dit son bureau dans un communiqué. « L’Unesco est devenue le théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver », a-t-il ajouté.

Israël avait salué l’annonce du retrait des États-Unis de l’Unesco comme le début d’une « nouvelle ère » aux Nations unies et la preuve qu’il y avait « un prix » à payer pour ses positions anti-israéliennes.

«Nous entrons dans une nouvelle ère aux Nations unies : celle où, quand on pratique la discrimination contre Israël, il faut en payer le prix », a dit dans un communiqué Danny Danon, ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies.

amak/kam/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut