Bangolo

L’union des peuples Wè et Dan au cœur de la 2ème édition du Wè-Festival de Bangolo

Le peuple Wè et Dan veulent montrer leur amour commun.

Photo : AIP

Bangolo, 13 oct – La Mutuelle de développement et promotion culturelle de Bangolo (MUDEC) qui organise en 2018 la deuxième édition de son Wè-festival a décidé de la placer sous le sceau de l’union des Wè et Dan, deux peuples opposés par un conflit foncier depuis la crise militaro-politique qu’a connue la Côte d’Ivoire, a appris l’AIP mercredi auprès des organisateurs de l’événement socioculturel.

« Pour démontrer que les Yacouba restent et demeurent nos frères, le parrain cette année, c’est le président du Conseil régional de Man, le ministre Mabri Toikeusse (…) Il a rendu en septembre une visite aux gardiens de la tradition du village de Wongbaé pour confirmer son soutien à l’initiative de réunir nos deux peuples », indique le commissaire général du festival, Djieoulai Ambroise Bionao.

Selon M. Bionao, pour joindre l’acte à la parole, le Wè-festival innove dans sa 2ème édition avec le partenariat des deux mairies de Bangolo et Logoualé. Il enregistrera également la participation des masques Yacouba et les « Djia » (Nom d’un groupe de masques mystiques) de Kouibly.

Placé sous l’égide de la chefferie traditionnelle de Bangolo, la deuxième édition du Wè-festival aura lieu du 10 au 22 février 2018. Il sera animé de conférences sur la culture Wè et sur l’histoire des relations entre les Wè et les Dan, de visites de lieux sacrés, de chants, danses et jeux du terroir. Il est aussi prévu une parade de toutes les catégories de glaé (masques en langue Wè).

La première édition du Wè-festival avait eu lieu du 12 au 18 février 2017 à Wongbaé, un village de la commune de Bangolo, et avait pour objectif de permettre à la jeunesse de Bangolo et de la diaspora de découvrir la culture et la tradition Wè, rappelle-t-on.

jn/bsp/kam/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut