Sécurité

Plus de 5.000 personnes interpellées lors d’une opération de sécurisation

La police ivoirienne a interpellé sur l’ensemble du territoire national plus de 5.000 personnes et plusieurs centaines d’armes blanches

Photo d'archives

Abidjan, 13 octobre 2017 – 19H36 GMT [ALERTE INFO]- Du 21 septembre au 12 octobre, la police ivoirienne a interpellé sur l’ensemble du territoire national plus de 5.000 personnes et plusieurs centaines d’armes blanches, dans le cadre d’une opération de sécurisation, a indiqué vendredi le chef de service du centre d’opération, Aristide Adon, lors d’un point de presse.

5.808 personnes ont été interpellées, 239 fumoirs détruits, 1.248 armes blanches (939 couteaux et 138 machettes), trois armes à feu et 611kg de cannabis ont été saisies lors de l’opération, selon un bilan partiel présenté par M. Adon.

Parmi les interpellés figurent “10 grands dealers de drogue”, dont trois ivoiriens, cinq nigérians, un burkinabé et un ghanéen”, a-t-il précisé.

Des gangs de mineurs communément appelés “microbes”, connus pour s’adonner à des vols et agressions sanglantes à l’arme blanche, sévissent dans des communes d’Abidjan, notamment à Abobo (Nord) et Yopougon (Ouest).

Concernant les agressions des “microbes”, le porte-parole de la police nationale Bleu Charlemagne a estimé que “c’est une phénomène en plein recul”, tout en rassurant que “la police fait ce qu’il y a faire”, lors du point de presse.

Le 21 septembre, l’opération “épervier 3” la troisième du genre, initiée par le gouvernement ivoirien pour la sécurisation de la ville d’Abidjan, a été lancée.

HAN/ALERTE INFO

(Publicité)

Commentaires
Haut