Europe

Le gouvernement espagnol veut suspendre l’autonomie de la Catalogne

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy

Photo : AIP

Abidjan, 19 oct – Le gouvernement espagnol a annoncé qu’il tiendra une réunion extraordinaire pour activer l’article 155 de la Constitution permettant de suspendre l’autonomie politique de la Catalogne si le président catalan, Carles Puigdemont, ne répond pas à ses demandes.

« Le gouvernement continuera les démarches prévues par l’article 155 de la Constitution pour restaurer la légalité » en Catalogne, constatant le « refus » de M. Puigdemont de répondre à ces demandes, dit son communiqué, annonçant la tenue d’un conseil des ministres extraordinaire pour enclencher ce processus, samedi.

Le gouvernement espagnol a pris cette décision après que Puigdemont a indiqué que le Parlement régional pourrait voter une déclaration formelle d’indépendance si aucun dialogue ne s’engage avec le gouvernement central.

« Si le gouvernement de l’Etat persiste à empêcher le dialogue et poursuivre la répression, le parlement de Catalogne pourra procéder, s’il l’estime opportun, au vote d’une déclaration formelle d’indépendance qu’il n’a pas votée le 10 octobre », a-t-il écrit dans une lettre adressée au chef du gouvernement, Mariano Rajoy.

Le gouvernement espagnol refuse le référendum d’autodétermination organisé en Catalogne, le 1er octobre, à plus de 90% de vote pour l’indépendance de la région. Il a donné au président de la catalogne un délai jusqu’à ce jeudi à 10H, pour clarifier sa position de déclarer oui ou non, de façon unilatérale, l’indépendance, sous peine d’activer l’article 155 de la Constitution, rappelle-t-on.

Sdaf/kp/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut