Politique

Un cadre de l’ex-rébellion appelle Soro “à saisir la main tendue” du parti de Ouattara

Cadre de l’ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles , Abel Djohoré

Photo : AIP

Abidjan, 20 octobre 2017 – Abel Djohoré, cadre l’ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles (FN) a appelé vendredi à Abidjan, le président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro “à saisir la main tendue du Rassemblement des républicains (mouvance présidentielle)”, lors d’une conférence.

“Nous assistons à des invectives et injures des proches” de M. Soro, je ne suis pas d’accord avec cette position”, a affirmé M.Djohoré, invitant le président de l’Assemblée nationale “à saisir la main tendue de la direction du RDR”.

Depuis quelques mois, les tensions entre le RDR et ses alliés des ex-FN sont au plus haut. Ces tensions se sont accentuées après l’arrestation de Souleymane Kamaraté dit “Soul To Soul”, chef de protocole de M. Soro, suite à la découverte d’une cache d’armes (de plus de six tonnes) dans sa résidence lors d’une mutinerie à Bouaké (centre) en mai.

“La main tendue du RDR est une occasion pour” Guillaume Soro de “dire qu’il n’a jamais envoyé quelqu’un” insulter le président, a relevé Abel Djohoré, l’invitant à demander “pardon” à Alassane Ouattara.

Si M.Soro “veut jouer un rôle de premier plan dans ce pays, qu’il se mette dans le moule du RDR”, a dit M.Djohore, soutenant que ceux qui “suivent” le président de l’Assemblée nationale “ne sont pas courageux”

Guillaume Soro qui s’est absenté du récent congrès du RDR pour n’avoir “pas été associé aux préparatifs”, a “réaffirmé son appartenance au RDR “et s’est dit disponible “à travailler “avec la direction, selon la nouvelle présidente Kandia Camara dans une interview accordée à Jeune Afrique.

EFI/ ALERTE INFO

(Publicité)

Commentaires
Haut