Europe

Le gouvernement espagnol a déclenché l’article 155 pour prendre le contrôle de la Catalogne

Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy

Photo : AIP

Abidjan, 21 oct (AIP)- Le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a annoncé avoir déclenché l’article 155 de la Constitution, pour prendre ainsi le contrôle de la gestion de la Catalogne, convoquant un conseil des ministres exceptionnel, ce samedi, qui a pris acte de cette décision.

Selon la presse internationale qui a rendu public l’information, précise que c’est la première fois, depuis le retour de la démocratie en Espagne dans les années 1970, que Madrid invoque ce texte de la Constitution qui prévoit la suspension de l’autonomie d’une région par le gouvernement central espagnol.

Désormais, la Catalogne est sous le contrôle direct de Madrid, ajoute cette source, précisant que les prérogatives du parlement de Catalogne seront dorénavant encadrées et les pouvoirs de l’administration catalanes transférés au gouvernement central.

Par ailleurs, le chef du gouvernement espagnol va demander au Sénat d’approuver la destitution du président de la généralité de Catalogne, Carles Puigdemont, tout en souhaitant des élections anticipées dans les six mois à venir.

Mariano Rajoy a reçu vendredi le soutien du roi d’Espagne, Felipe VI, pour qui « la Catalogne est et restera une composante essentielle » de l’Espagne tout comme l’opposition qui aurait demandé la mise sous tutelle de la Catalogne.

Il appartient désormais au Sénat qui procédera à un vote le 27 octobre pour approuver ou non la mise en œuvre de ces mesures d’exception.

Le bras de fer entre Madrid et l’exécutif catalan dure depuis des semaines et l’organisation, jugée illégale par la Cour constitutionnelle d’Espagne, d’un référendum d’autodétermination en Catalogne qui s’est tenu le 1er octobre et s’est soldé par une très large majorité de votants en faveur de l’indépendance, rappelle-t-on.

(AIP)

kp

(Publicité)

Commentaires
Haut