Côte d'Ivoire

La ‘’crise’’ au sommet de l’Etat en exergue à la Une de la presse ivoirienne

Les journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national mettent en exergue la situation sociopolitique du pays

Photo : AIP

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire) – Les journaux quotidiens ivoiriens parus, jeudi, sur l’ensemble du territoire national mettent en exergue la situation sociopolitique du pays en commentant la ‘’crise’’ au sommet de l’Etat entre les camps du président de la République Alassane Ouattara et du président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori Soro. Situation sociopolitique en Côte d’Ivoire / Palabre entre les camps Ouattara et Soro : l’Union africaine ‘’inquiète’’, titre en Co-Une Soir Info. Depuis Niamey (Niger) Ouattara déclare ‘’la guerre’’ aux Forces nouvelles, reprend Le Quotidien d’Abidjan à côté de LG Infos qui écrit que la confiance est totalement rompue’’ entre Ouattara et Soro.

Crise au sommet de l’Etat : Ouattara ‘’banalise’’ Soro à l’étranger, placarde Notre Voie là où sur le même sujet L’Expression dénonce le ‘’double jeu’’ de Soro qui est à la fois ‘’baron du régime et opposant’’.

Selon Le Nouveau Courrier, la crise Ouattara-Soro ‘’se déporte à Moscou’’. Dans L’Intelligent d’Abidjan le porte-parole du gouvernement Bruno Koné donne des précisions sur 3 pro-Soro interdits de voyage.

Ce qui fait dire à Le Nouveau Réveil que toute cette tension politique au sommet de l’Etat ‘’gène’’ le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

Dans cette histoire, ‘’il faut éviter de faire des fixations sur une personne’’, relève le porte-parole du gouvernement en Une de ce journal. ‘’Il ne saurait avoir de crise Soro-Ouattara’’, affirme pour sa part dans une interview accordée à Le Patriote, le porte-parole du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) Joël N’Guessan.

En page société, Fraternité Matin revient sur le conseil des ministres de mercredi, où d’importantes mesures sur la gestion des ordures ont été prises. L’Anasur et le Ffpsu dissous, L’Anaged se met en place, l’ensemble des personnels ‘’réaffectés’’ dans la nouvelle structure, informe à ce propos le journal gouvernemental. Malgré les efforts du gouvernement, Abidjan est toujours sale, s’insurge pour sa part Le Patriote.

CK/ls/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut