Société

La « grande » phase des indemnisations lancée à Abidjan

La ministre entourée de victimes indemnisés ayant reçus leur chèque.

Photo : AIP

Abidjan, 30 oct – La ministre de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné a procédé lundi à Abidjan à la « grande phase » de l’opération d’indemnisation des victimes issues des différentes crises survenues en Côte d’Ivoire de 1990 à 2011, après la phase pilote lancée en 2014.

Selon la ministre, cette phase qui s’appuie sur la liste consolidée de victimes fournie par la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes (CONARIV) prend non seulement en compte les ayant droits des victimes décédées, les blessés mais aussi s’étend à la prise en charge scolaire d’enfants de victimes, à l’appui d’activités génératrices de revenus et la réalisation de projets communautaires.

«A partir des leçons apprises de la phase pilote, j’ose espérer que nous pourrons mieux gérer la grande phase où les défis à relever sont encore plus importants », a déclaré Pr Mariatou, soulignant que les dispositions prises lors de la phase pilote sont en vigueur pour cette phase.

Il s’agit notamment de l’indemnisation d’un million F CFA pour les ayant droits des victimes, de la prise en charge médicale et psychologique pour les blessés qui seront référés dans des structures sanitaires publiques ou privées en plus d’une somme de 150.000 F CFA pour les frais de transport.

Pour la réussite de cette phase, la ministre a relevé qu’un fonds de 10 milliards CFA a été débloqué par le président de la République. A ce fonds s’ajoute l’appui technique et financier des partenaires au développement (PNUD, UNICEF) et aussi celui du fonds international de la cour pénal international (CPI).

La CONARIV a remis au gouvernement une liste consolidée « fiable » et « crédible » de 316 954 victimes, fin décembre 2016, rappelle-t-on.

tad/kam/ AIP

Commentaires
Haut