Kong

La rareté des pluies provoque l’assèchement des hectares de céréales à Kong

Des plants de maïs

Photo : AIP

Kong, 03 nov – L’arrêt précoce de la pluie, ces derniers mois, cause d’énormes désagréments aux agriculteurs du département de Kong, notamment ceux des céréales (maïs, sorgho, mil et riz) qui voient leurs productions asséchées avant maturation.

Plusieurs paysans dont ceux des cultures vivrières sont inquiets, car les fruits de leur labeur ont tous jauni en raison de « la petite sécheresse », ont-ils fait savoir.

« Cette année, la situation est trop difficile pour nous. Tous nos champs sont devenus secs », a affirmé Kambiré Pascal du village de Bougou.

Pour d’autres, c’est une très grosse perte surtout avec les nombreuses dépenses engagées pour le traitement de ces champs. « Nous avons pris des insecticides et des herbicides avec nos fournisseurs en attendant les récoltes pour rembourser leur argent. Mais cette situation vient tout changer », a regretté Ouattara Soumaïla, paysan à Kong.

Pour des consommateurs, l’on sera dans l’obligation d’importer tous ces produits au moment opportun, chose qui rendra encore cher le coût de la vie à Kong.

Contrairement aux années précédentes, la saison sèche a commencé précipitamment cette année, brisant l’espoir de milliers de paysans de vivriers et de céréales dans le département de Kong, rapporte-t-on.

kkiv/kkf/kp/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut