Revue de presse

04 novembre 2017 La politique et la Magal de Touba s’offrent la Une des quotidiens sénégalais

L’actualité politique et à l’édition 2017 du Magal dominent la Une des quotidiens Sénégalais

Photo d'archives

APA-Dakar (Sénégal)- La presse quotidienne sénégalaise parvenue samedi à APA accorde un traitement de faveur à l’actualité politique et à l’édition 2017 du Magal prévu ce 08 novembre.«Khalifa Sall, Thierno Alassane Sall, Thierno Bocoum, Aïssata Tall Sall, Abdoul Mbaye, Gakou, Fada-A l’épreuve de la realpolitik”, titre EnQuête.

Le journal note qu’en rupture de ban avec leurs formations de base, ils ont en commun d’être relativement jeunes, ambitieux et déterminés. «Néophytes ou expérimentés, l’avenir politique de ce pays s’écrira avec eux», écrit EnQuête.

Nos confrères donnent aussi la parole à Moussa Taye, conseiller politique de Khalifa Sall, et qui affirme que le maire de Dakar ne sera pas entendu.

Se focalisant sur la requête adressée au Doyen des juges d’instruction, hier, Libération informe que «Khalifa Sall exige une libération d’office» et prend au mot le Garde des Sceaux et brandit son immunité parlementaire que le Parquet cherche à lever.

Sud Quotidien consacre sa rubrique «Détente» au président du parti Pastef (Les Patriotes) et indique que «Sonko fait feu de tout bois».

Selon le député, des patriotes, c’est ce qui manque le plus au Sénégal surtout au niveau de son élite politique.

«On n’a jamais vécu un tel niveau de violence étatique au Sénégal», estime Ousmane Sonko à la Une de Vox Populi.

Dans ce journal, l’ancien député libéral Doudou Wade cogne : «Moustapha Niasse est chargé de l’exécution de Khalifa Sall, et dans le peloton, Tanor Dieng est l’officier».

De son côté, Macky Sall demande aux Apéristes de Mbacké d’ «essayer de sortir de leurs têtes trempées dans l’eau par leurs adversaires».

A propos du Magal, Vox Populi traite de l’étude sur son impact économique et révèle que «30% des pèlerins à Touba sont des élèves et étudiants».

Pendant ce temps, Les Echos notent un fort de décrispation et informent que «Wade se rend à Touba demain à bord d’un hélico de l’armée».

«L’avale de Macky Sall coule de source. Me Wade en a personnellement fait la demande au CEMGA. Pendant les législatives, la même demande lui avait été refusée», renseigne le journal.

Contre les accidents de la route lors du Magal, L’As souligne que «Macky Sall donne la recette miracle».

«Grand Magal de Touba-Cheikh Béthio attend plus de 4000 bœufs et plus d’un milliard f cfa en guise d’adiya», informe L’Observateur.

A sa Une, ce journal affiche «la sombre histoire de l’ado le plus riche du pays» en pompant les GAB des banques.

«Abandonné par son père, Assane Malick Lopy alias Papy a eu une enfance mouvementée», confie sa tante.

Constatant que 199 millions de femmes sont affectées, L’As note que «le diabète fait des ravages».

TE/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut