Bouaké

Faux timbres à la mairie de Bouaké : un agent écope de 15 mois de prison

Photo : APANEWS

APA-Bouaké (Côte d’Ivoire)- Un agent de la mairie de Bouaké a écopé de 15 mois de prison après avoir été pris en flagrant délit de détention et d’utilisation de faux timbres municipaux, a révélé, samedi, à la presse, le maire de cette commune du Centre-Nord ivoirien, Nicolas Youssouf Djibo.

Selon M. Djibo qui s’exprimait à la fin de la 3è session 2017 du conseil municipal de cette deuxième ville du pays, il s’agit au départ de ‘’trois agents qui ont été pris la main dans le sac entrain d’utiliser de faux timbres’’.

Donc, a-t-il poursuivi ‘’nous avons porté plainte contre 3 agents qui ont été interpellés par la gendarmerie et l’affaire est allée au tribunal’’ où deux ‘’ont été relaxés et un a subi une peine de 15 mois d’emprisonnement’’.

En 2008, des révélations de la presse locale donnant l’hypothèse de l’existence d’un vaste réseau de fabrication de faux timbres municipaux à Bouaké avaient fait grand bruit dans le pays.

CK/ls/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut