Europe

La COP23 s’ouvre à Bonn sur un appel à agir urgemment

Abidjan, 6 nov – La Conférence climat de l’ONU, la première depuis l’annonce du retrait américain, s’est ouverte lundi à Bonn en Allemagne sur l’appel de son président fidjien, Frank Bainimarama, à agir urgemment contre le réchauffement planétaire.

« Notre demande collective au monde est qu’il maintienne le cap fixé à Paris » avec l’accord climat adopté fin 2015, a dit M. Bainimarama, Premier ministre fidjien et président de cette COP23, lors de la cérémonie d’ouverture, et cité par l’AFP.

Sous la pression de derniers bilans climatiques alarmants, la communauté internationale, y compris les Etats-Unis est réunie jusqu’au 17 novembre pour tenter d’avancer sur une urgente, mais délicate, mise en œuvre de l’accord.

Le retrait de l’accord annoncé par le président Donald Trump, ne sera effectif qu’en 2020.

L’année 2017 selon un bilan de l’Organisation météorologique mondiale publié lundi à Bonn devrait être l’année la plus chaude recensée en l’absence d’El Nino, phénomène météorologique cyclique qui renforce les températures.

Environ 20.000 participants sont attendus à Bonn, délégués, chefs d’Etats, activistes, scientifiques, mais aussi représentants de collectivités ou d’entreprises. Ils se répartiront entre la zone des négociations et une vaste zone de démonstrations des solutions concrètes.

akn/kam/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut