Mali

07 novembre 2017 – L’insécurité au centre et au nord à la une des journaux maliens

L’insécurité grandissante dans le centre et le nord du Mali intéresse les quotidiens qui n’oublient pas la visite qu’effectue le Premier ministre dans le centre du pays.

Photo d'archive

APA- Bamako (Mali) – L’insécurité grandissante dans le centre et le nord du Mali avec sont lot d’attaques dont les toutes dernières ont eu lieu lundi intéresse les quotidiens qui n’oublient pas la visite qu’effectue le Premier ministre dans le centre du pays.
‘’Série d’attaques terroristes simultanées hier au nord et au centre : 4 civils tués à Herba région de Gao, 3 blessés à Soumpi région de Tombouctou, 5 morts entre Konna et Doro, 1 notable exécuté à Fatoma dans la région de Mopti’’, peut-on lire à la une du quotidien l’Indépendant.

Le quotidien l’Indicateur du renouveau confirme ce bilan à quelques différences près : ‘’ On a connu hier une journée très meurtrière. Selon différentes sources, on déplore tout au moins la mort de 7 civils et de 2 militaires dans deux attaques dans le nord et le centre du Mali, où le Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maïga, a été obligé de reporter une visite après l’explosion d’une mine au passage d’un véhicule d’escorte.’’

Les quotidiens le Républicain, l’Indépendant et l’Indicateur du renouveau nous apprennent que le Premier ministre a changé son plan de visite suite à ces incidents d’hier. ‘’ Visite de Abdoulaye Idrissa Maïga au centre et au nord du Mali : Les terroristes obligent le Premier ministre à revoir son agenda,’’ écrit le Républicain.

En clair, souligne le Républicain, ‘’Attendu hier lundi 6 novembre à Nianfunké et Soumpi, dans la région de Tombouctou, le Premier ministre a dû renoncer à se rendre dans ses deux localités à cause d’une attaque terroriste. En effet, un véhicule de l’armée malienne a sauté sur une mine à Soumpi. Selon un bilan provisoire, l’attaque a fait un mort et trois blessés graves.’’

Restons sur cette visite du Premier ministre pour dire que le quotidien public l’Essor fait peut cas de ses attaques. Juste quelques pour signale : ‘’un véhicule militaire saute sur une mine.’’

En revanche, l’Essor consacre sa une à un autre aspect de la visite du Premier ministre Abdoulaye Idrissa Maiga dans le centre du Mali : ‘’le Premier ministre dans la région de Mopti : la route du poisson est ouverte’’, rapporte le journal qui ajoute : ‘’d’un coût total de 14,268 milliards de francs CFA, cette route d’une longueur de 91 kilomètres contribuera à l’accroissement des échanges commerciaux et facilitera la mobilité entre les localités.’’

Il s’agit du tronçon Ouo-Bankass-Koro, situé à la frontière burkinabè et inauguré par le Premier ministre Maiga.

AD/cat/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut