Bouaké

Les militaires sensibilisés sur leur rôle vis-à-vis de la Nation

Bouaké, 9 nov (AIP) – Le chef d’État-major de l’armée de terre, le général de brigade Kouamé N’Dri Julien Sébastien, a instruit, mercredi, à Bouaké, les militaires de la 3e région sur « leur rôle vis-à-vis-de la Nation », en vue de raffermir les liens entre l’armée et les populations.

Le chef d’Etat-major de l’armée de terre a prononcé une conférence sur « le rôle du militaire vis-à-vis-de la Nation » pour montrer à ses hommes que leurs devoirs consistent à défendre l’intégrité du territoire et à protéger les populations mais non à les brimer. Il leur a fait comprendre que leur métier est un travail d’intérêt public « difficile » qui exige des compétences techniques, physiques, une connaissance et le respect des lois et règlements du pays.

Le général de brigade Kouamé N’Dri a recommandé à ses hommes de toujours œuvrer pour donner satisfaction aux populations et d’être de bons militaires caractérisés par la loyauté, le respect de la hiérarchie et des autorités, la bonne tenue, le salut et sens de la responsabilité. « Nous pensons que ce que nous venons de faire peut concourir à raffermir les liens armées-Nation et dans l’avenir, ressouder ce lien qui nous était si cher et faire un ‘mariage’ réussi », a-t-il déclaré, se réjouissant de l’intérêt accordé par ses hommes à cette rencontre.

Les populations civiles présentes à la rencontre telles que le chef de village de Nimbo, Nanan Samiati 2 et Mme Yao Anne-Marie, présidente d’une ONG, ont salué l’initiative et invité les patrons de la hiérarchie militaire à multiplier ce genres de rencontres, en vue de renforcer la cohésion entre l’armée ivoirien et sa population, pour faire oublier les pages sombres qui ont marquées la vie de la Nation au cours de ces derniers temps.

Le chef de village de Nimbo estime que la complicité entre l’armée et les populations peut aider la Côte d’Ivoire à renaitre de nouveau.

(AIP)

nbf/kam

(Publicité)

Commentaires
Haut