Mali

10 Novembre 2017 – Justice, culture et sécurité au menu des quotidiens maliens

Les journaux maliens de ce vendredi traitent de divers sujets allant de la justice à la culture en passant par la sécurité.

PHOTO D'ARCHIVES

APA-Bamako (Mali) – Les journaux maliens de ce vendredi traitent de divers sujets allant de la justice à la culture en passant par la sécurité.

‘’Assemblée nationale, échanges fructueux entre les députés et la MINUSMA’’, écrit à sa une le quotidien gouvernemental l’Essor. Il fait référence à une rencontre durant laquelle les députés ont eu à poser des questions au chef de la MINUSMA, par rapport à ses missions au Mali.

‘’Nous ne comprenons pas que malgré tous les moyens dont la MINUSMA dispose en termes de renseignement et d’équipement, les ennemis continuent à évoluer dans leurs manœuvres criminelles ?’’, a déclaré le président de l’assemblée nationale, Issiaka Sidibé.

Selon le quotidien national, le chef de la MINUSMA, Mahmat Sale Annadif, ‘’a assuré que la MINUSMA mettra tout en œuvre pour consolider l’engagement de cessation totale et définitive des hostilités entre les mouvements signataires de l’accord.’’

Le quotidien l’Indépendant, parlant de justice, écrit : ‘’Suite aux sorties médiatiques de Ras Bath après l’emprisonnement de Karim Traoré par le procureur de la commune IV, l’association des procureurs et poursuivants d’Afrique et le syndicat autonome de la magistrature passent à l‘offensive’’.

’’Il faut, ajoute le journal, rappeler que Ras Bath, un chroniqueur célèbre et même controversé du Mali, a appelé à mettre fin à l’incarcération de Karim Traoré, emprisonné dans une affaire de femme’’.

Cette déclaration et d’autres que Ras Bath a faites ne passe chez le secrétaire général du syndicat autonome de la magistrature Cheick Mohamed Koné qui déclare dans l’Indépendant : ‘’Nous n’allons plus croiser les bras quand des individus se permettent de se comporter en moralisateurs quand bien même, eux-mêmes ne sont pas des exemples. On ne peut pas permettre que des individus se lèvent pour nous fustiger. Personne n’est au-dessus de la loi.’’

Dans un tout autre domaine, le quotidien le Républicain évoque les suites de l’affaire de la mort de 11 soldats maliens dans un raid de l’opération française Barkhane dans le nord du Mali, dans la nuit du 23 au 24 octobre dernier.

Cette affaire a suscité beaucoup de colère dans le pays. Et à ce propos Républicain titre :’’Contre la tragédie française au nord, tous à la grande marche de soutien de l’armée malienne.’’

Le journal fait sien l’appel du collectif des associations musulmanes du Mali, même si aucune date n’est encore fixée pour la manifestation.

En culture, une fois n’est pas coutume, les journaux se félicitent du Prix Rfi Découverte 2017 remporté par l’artiste malien M’bouillé Koité.

‘’Notre compatriote primé’’, titre l’Essor là où l’Indépendant écrit : ‘’Après délibération, le jeune homme de 27 ans a devancé dans les votes, la rappeuse Ami Yerwolo, elle aussi malienne et le Mauricien, Hans Nayma’’.

AD/cat/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut