Afrique

La CEDEAO veut faire face aux déficits infrastructurels

(de G à D) MM. Singatey et de Souza (CEDEAO) et M. Karlsen

Photo : AIP

Abidjan, 11 nov (AIP) – La Commission de la CEDEAO recherche la coopération de ses partenaires au développement pour remédier aux déficits infrastructurels auxquels la région ouest-africaine est confrontée, et apporter un soutien aux réformes institutionnelles engagées pour mieux renforcer l’administration des politiques, des programmes et projets d’intégration.

A l’ouverture de la 12ème réunion annuelle de coordination des partenaires au développement de la CEDEAO, le 8 novembre à Abuja au Nigeria, le président de la Commission de la CEDEAO, Marcel de Souza, a indiqué que la Communauté a bon espoir que la coopération avec les partenaires au développement permettra de renforcer le processus d’intégration régionale “dans un esprit dynamique et constructif”.

La rencontre vise entre autres à renforcer le dialogue politique autour de la Vision 2020 de la CEDEAO et encourager le respect des choix stratégiques, conformément aux priorités régionales, rapporte un communiqué de presse de l’organisation régionale transmis samedi à l’AIP.

Voyant dans la construction des infrastructures requises la clé de la création d’un environnement favorable à l’investissement et aux échanges commerciaux dans la région, le président de Souza a souligné la nécessité de soutenir les efforts déployés pour la revitalisation des liaisons routières, ferroviaires et aériennes. Ce, afin de favoriser la libre circulation des personnes, des biens et des capitaux dans la région qui représente un marché de plus de 340 millions d’habitants.

Soulignant l’importance de la réunion, le chef de la Délégation de l’Union Européenne au Nigeria et à la CEDEAO, l’Ambassadeur Ketil Karlsen, a déclaré que l’UE s’est résolument engagée à relever collectivement les défis régionaux. Il a par ailleurs fait savoir qu’au cours des dernières années, l’UE, à travers son Fonds de développement, a renforcé son appui à la CEDEAO à qui elle a accordé plus d’un milliard d’euros au cours de la période 2014-2020.

(AIP)

cmas

(Publicité)

Commentaires
Haut