Maroc

13 Nov 2017 – La qualification des Lions de l’Atlas pour le Mondial règne sans partage à la Une de la presse marocaine

La qualification des Lions de l’Atlas pour le Mondial règne sans partage à la Une de la presse marocaine

Photo d'archives

APA-Rabat (Maroc)

Les quotidiens marocains parus ce lundi se sont focalisés sur la qualification de la sélection nationale au Mondial 2018 en Russie.

« Il y a l’art et la manière », relève +L’Economiste+ au sujet de la victoire de l’équipe nationale de foot, qui a décroché son ticket pour le Mondial russe au détriment de la Côte d’Ivoire.

« D’un côté, le courage, la solidarité et la niaque qui ont manqué pendant des années à l’équipe nationale. De l’autre, le leadership, l’organisation et la résistance aux interventionnismes de toute sorte qui ont fait défaut à la Fédération jusqu’à l’arrivée de Lakjaa », fait-il savoir.

Toutefois, le foot, mais aussi d’autres sports au Maroc, continuent de rencontrer beaucoup de problèmes, loin des exigences de la compétition de haut niveau, déplore-t-il, précisant que le championnat offre, en dehors de deux ou trois clubs structurés, un « spectacle de désolation : celui de la misère financière et statutaire décalée du cahier des charges de ce qui est censé être une ligue professionnelle ».

Même tonalité chez +Al Ittihad Al Ichtiraki+ qui affirme que les clubs du championnat national font face à plusieurs anomalies, notamment en matière de gestion et de moyens financiers, qui affectent la performance des joueurs.

Il dénonce une « improvisation » dans l’entretien des infrastructures et l’absence d’une politique permettant de produire de bons joueurs dans les différentes catégories, soulignant la nécessité « pour le Maroc de mettre en place une nouvelle politique sportive, intégrée et multidimensionnelle ».

+Assabah+ relève le contraste entre la liesse que le foot infuse dans l’esprit des Marocains et la « désolation » des politiques adoptées par le gouvernement. Le journal affirme que la sortie des millions de Marocains dans l’espace public après la qualification de la sélection marocaine est incontestablement un message qui dépasse les frontières du jeu sportif, estimant que cette sortie massive est l’expression du bonheur de millions de Marocains qui éprouvent de la répulsion à l’égard des politiques conduites par le gouvernement à maints égards.
Le nombre de Marocains qui sortent dans les manifestations spontanées “dépasse largement le nombre de personnes inscrites sur les listes électorales et les adhérents des partis politiques et des syndicats, qui ne parviennent même pas à rassembler quelques centaines de personnes lors de l’organisation d’un congrès et d’une manifestation dans les rues”, estime-t-il.

+Al Akhbar+ rapporte que quelques instants après que l’arbitre Bakary Gassama a sifflé la fin du temps réglementaire du match qui a opposé ce samedi le Maroc et la Côte d’Ivoire, et qui a scellé la qualification des Lions de l’Atlas pour la Coupe du monde Russie 2018, le Roi Mohammed V a appelé au téléphone le capitaine Mehdi Benatia pour lui transmettre ses félicitations. El Capitano s’est ensuite chargé de relater la conversation qu’il a eue avec le souverains aux autres joueurs de la sélection.

« Le Roi Mohammed VI est fier de nous, ainsi que tout le peuple marocain. Le Roi m’a demandé de transmettre ses félicitations aux joueurs un par un, ainsi qu’à tout le staff technique », a déclaré le capitaine des Lions de l’Atlas dans les vestiaires, avant que ses coéquipiers ne scandent à leur tour des «Vive le roi», souligne la publication.

+Al Massae+ fait savoir que La FIFA va verser la somme de 9,5 millions de dollars à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) après la victoire des Lions de l’Atlas ce samedi contre la Côte d’Ivoire à Abidjan (2-0) et leur qualification au Mondial qu’organisera la Russie en 2018.

La somme de 9,5 millions de dollars sera allouée par la FIFA à toutes les sélections ayant réussi à poinçonner leur ticket pour la Russie. Une somme qui a augmenté par rapport aux éditions précédentes puisque jusqu’ici la FIFA n’accordait que la somme de 6 millions de dollars aux équipes qualifiées au Mondial.

Selon les précisions du quotidien, la somme versée par l’instance internationale servira à financer les stages de préparation et les déplacements de la sélection lors des éliminatoires du Mondial, mais aussi à en verser une partie aux joueurs.

HA/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut