Maroc

14 Nov 2017 – Divers sujets à la Une des quotidiens marocains

Divers sujets à la Une des quotidiens marocains

APA-Rabat (Maroc) – Les quotidiens marocains parus ce mardi consacrent de larges commentaires au bilan de la réforme du processus de nomination des hauts fonctionnaires, au Programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural, ainsi qu’à la lutte contre la criminalité au Maroc.

+L’Economiste+ aborde le bilan de la réforme du processus des nominations de hauts fonctionnaires. La publication qualifie de « peu réjouissant » le bilan de cette réforme qui, introduite il y a cinq ans, consistait à remplacer la lente sélection acquise grâce à la connaissance des cadres par des appels d’offres : les candidats proposent leurs programmes alors que les supérieurs choisissent le projet qui leur convient le mieux.

Premièrement, ce système d’appel d’offre s’applique dans un contexte global de pertes de compétences et d’initiatives, pertes qui viennent directement de la baise de qualité de l’école. Deuxièmement, il n’y a pas de possibilité de corriger le mécanisme pour limiter les dégâts, en faisant intervenir des critères comme la personnalité, le leadership, la propension à l’innovation ou inversement à la conservation, explique-t-il.

+Al Alam+ revient sur le Programme de réduction des disparités territoriales et sociales en milieu rural que le gouvernement compte mettre en œuvre, au cours de l’année 2018. Le journal estime que l’initiative du gouvernement, tout appréciable soit-elle, est une question complexe et compliquée qui requiert une approche globale permettant aux différents partenaires de participer à la prise de décisions et à l’exécution des programmes proposés.

Il souligne la nécessité d’accélérer la mise en œuvre de cette stratégie selon une vision intégrée, dans un délai bien défini et précis et des mécanismes de suivi et d’évaluation encadrés par une loi bien déterminée.

+Al Ittihad Al ichtiraki+ revient sur la criminalité au Maroc. Le quotidien remarque que ces derniers temps, les services de sécurité renforcent la communication avec l’opinion publique concernant les différents crimes qui surviennent par ci, par là, permettant ainsi de démentir les rumeurs qui se propagent.

L’adoption d’un plan d’action intégré en matière de lutte contre la criminalité est en soi une démarche importante pour relever des défis majeurs, dont les différentes formes se développent aux niveaux local, régional et international, notamment les questions de trafic de drogue et de comprimés psychotropes, la lutte contre le port d’arme blanche sans autorisation et le démantèlement des associations de malfaiteurs, relève-t-il, soulignant la nécessité de renforcer les services de sécurité afin de sauver les vies et les biens et renforcer la sécurité des citoyens.

Au volet sportif, +Assabah+ rapporte que les Lions de l’Atlas songent aux matchs amicaux qu’ils devront jouer pour préparer au mieux la Coupe du monde. Au total, cinq matchs seront programmés pour la sélection nationale avant la compétition.

La Fédération royale marocaine de football attendra le verdict du tirage au sort du Mondial, qui aura lieu le 1er décembre à Moscou, pour décider contre quelles équipes le Maroc jouera en amical.

Une fois le verdict du tirage au sort connu, la Fédération entamera des contacts avec les nations contre lesquelles le sélectionneur national Hervé Renard souhaite jouer. A en croire le journal, le coach aurait émis le souhait de rencontrer deux équipes européennes et une latino-américaine et ce, pour préparer au mieux le prochain Mondial et tester les forces et les faiblesses des Lions de l’Atlas qui s’apprêtent à participer à leur cinquième Coupe du monde.

HA/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut