Adiaké

L’auteur de la bible restaurée présente son œuvre et donne les raisons de son action

Présentation et dédicace de la Bible restaurée à Adiaké.

Photo : AIP

Adiaké, 14 nov (AIP) – Le professeur Koné Abou Bakary Sidick, auteur de la Bible restaurée, a présenté son œuvre en évoquant les raisons de cette restauration.

» Ma Bible n’est pas une traduction mais plutôt une restauration », a fait savoir d’entrée le conférencier, samedi, lors de la cérémonie de présentation et de dédicace de la nouvelle Bible restaurée, en présence d’hommes de Dieu et d’enseignants.

» Il nous appartient de lire la Bible, de la débarrasser de tout sacrilège qui s’est ajouté au cours des millénaires, et de la mettre en pratique pour la construction de l’individu, de la communauté et pour tisser les relations régulières entre le Très Haut et les hommes », a-t-il justifié.

Pour le professeur Koné Abou, il s’agit de mettre fin aux « sacrilèges » qui entachent les traductions actuelles en donnant à « l’Elohim Adonai ce qui est à Adonai et à Dieu ce qui à Dieu ».

» Nous voulons désoccidentaliser la Bible qui est un livre venu d’Orient. Nous voulons mettre fin à l’invasion et à la colonisation gréco-latine de la Bible », a-t-il insisté. En guise d’illustration, le conférencier a relevé que « dès qu’on ouvre une Bible, on note la disparition des mots importants que sont Adonai et Elohim or ces mots doivent être mis à leur place ».

Cette cérémonie a été organisée par la fédération des jeunesses limoudim rabbi Jeshoua hamashiah (FEJESLIM).

(AIP)

zsgd/kkf/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut