Asie

China-Africa Investment Forum veut ouvrir un nouveau chapitre du partenariat économique

Abidjan, 14 nov (AIP) – Pour sa 2ème édition qui se tiendra à Marrakech les 27 et 28 novembre, China-Africa Investment Forum abordera les conditions nécessaires pour que le partenariat économique sino-africain atteigne son plein potentiel, rapporte un communiqué de presse de Jeune Afrique transmis mardi à l’AIP.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Forum qui rassemblera plus de 400 décideurs économiques chinois et africains de haut niveau, est co-organisé par le ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique du Royaume du Maroc, Jeune Afrique Media Group et BOAO Business Consulting.

En moins de 20 ans, la Chine est devenue le premier partenaire économique de l’Afrique. Avec plus de 10 000 entreprises actives sur le continent, ses échanges commerciaux avec l’Afrique (190 milliards de dollars en 2016) sont aujourd’hui plus importants que ceux de l’Inde, de la France et des États-Unis réunis.

Néanmoins, le partenariat économique sino-africain présente encore un potentiel considérable de croissance. Selon McKinsey, les revenus générés en Afrique par les entreprises chinoises pourraient progresser de 144% d’ici à 2025. Il est temps d’ouvrir un nouveau chapitre, équilibré et bénéfique pour chaque partenaire.

Accélérer les investissements, encourager les partenariats dans les nouveaux secteurs porteurs de croissance, favoriser la co-production et le sourcing industriel local, identifier les intérêts communs entre les stratégies d’investissements de la Chine et les priorités économiques de l’Afrique, créer le cadre financier et juridique qui favorisera les échanges commerciaux et les réussites industrielles…autant de thèmes-clés qui seront au centre des discussions de cette nouvelle édition du China-Africa Investment Forum.

(AIP)

cmas

(Publicité)

Commentaires
Haut