Sommet UE-UA

Lutte contre l’apatridie : 1,3 milliard FCFA de l’Italie et de la République Tchèque à la Côte d’Ivoire

Photo : DR

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- L’Italie et la République Tchèque ont accordé 2 millions d’Euros, soit 1,3 milliard de francs CFA au Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) pour lutter contre l’apatridie et assurer un retour viable des rapatriés ivoiriens, a appris APA jeudi de source officielle dans la capitale économique ivoirienne.

L’annonce a été faite en marge du 5ème sommet Union africaine-Union européenne qui s’est tenu à Abidjan, où un accord a été signé entre Aleš Chmelař, Secrétaire d’Etat pour les Affaires Européennes de la République Tchèque, Mario Giro, ministre Adjoint des Affaires Etrangères de l’Italie et le Représentant résident du HCR en Côte d’Ivoire, Mohamed Askia Touré .

‘‘Pour la République Tchèque, il est très important de pouvoir soutenir cette initiative du Gouvernement ivoirien et du HCR en vue de répondre aux problèmes des apatrides et des réfugiés. Le gouvernement tchèque apprécie les efforts du gouvernement ivoirien pour la réintégration des rapatriés’’, a déclaré Chmelař.

Mohamed Askia Touré a souligné de son côté que le ‘’gouvernement ivoirien et le HCR sont résolument engagés à éradiquer l’apatridie d’ici 2024 et ce don de l’Italie et de la République Tchèque représente un pas important vers l’atteinte de cet objectif’’.

‘’Cette contribution permettra d’augmenter la capacité du HCR à assurer un retour dans la sécurité et la dignité à 14 763 réfugiés ivoiriens de la sous-région et de leur réintégration durable dans leur pays, la Côte d’Ivoire’’, a-t-il ajouté.

Selon le HCR, plus de 10 millions de personnes sont reconnues comme n’appartenant à aucun état, dont 693 000 en Côte d’Ivoire.

Les activités de réhabilitation d’école, de centre de santé, de point d’eau, de formation professionnelle et d’appui financier pour des activités génératrices de revenus sont entre autre des actions à mener dans ce cadre.

SY/ls/APA

Commentaires
Haut