Afrique

Les abonnements haut débit en hausse de 16% d’ici à 2023 en Afrique subsaharien

Abidjan, 06 déc – Le nombre d’abonnés à la téléphonie haut débit en Afrique subsaharienne devrait être en hausse de 16%, passant de 350 millions en 2017 à 880 millions en 2023, a déclaré, mercredi, le directeur régional d’Ericsson Afrique de l’Ouest, Nicolas Blixell, au cours d’une visioconférence.

Selon M. Blixell en se basant sur un rapport d’études de son entreprise, les abonnements Long Term Evolution (LTE) passeront à 310 millions de personnes en 2023 contre 30 millions en 2017, soit une augmentation de 47%.

Il a aussi ajouté que les premiers abonnements 5G au Moyen-Orient et en Afrique du Nord sont attendus à partir de 2020. Pour Blixell, la technologie 5G jouera un « rôle important dans le développement de la numérisation industrielle ».

Dans le rapport, la directrice d’Ericsson Moyen-Orient et Afrique, Rafiah Ibrahim, a indiqué que l’ensemble du trafic mobile pour la région connaitra annuellement une hausse d’environ 49% d’ici les prochaines années. « Cette croissance rapide mène les opérateurs à explorer de plus en plus les méthodes d’optimisation de leurs réseaux avec davantage de capacité et de couverture », a-t-elle relevé.

Ericsson est un leader mondial des technologies et services de communications basé à Stockolm, en Suède.

ena/kp/ AIP

(Publicité)

Commentaires
Haut