Gagnoa

Chaque chef de village de Gagnoa reçoit son arrêté de nomination ce vendredi

Chefferie et préfet au sortir de l’atelier d’harmonisation des us et coutume Bété

Photo : AIP

Gagnoa, 22 dec (AIP)- Les membres de la chefferie traditionnelle du département de Gagnoa vont recevoir ce vendredi leur arrêté de nomination lors d’une cérémonie présidée par le préfet de la région et du département de Gagnoa, Sanogo Al-Hassana, a appris l’AIP auprès de la préfecture.

Selob le préfet, la cérémonie est importante parce que certains chefs ont déjà un ancien arrêté tandis que d’autres n’en ont pas encore ou ne remplissent pas totalement les conditions de légitimité ou de légalité alors qu’ils sont à la tête des villages depuis plus d’une dizaine d’années

Au total, Gagnoa compte 165 chefs de village, 16 chefs de canton, 39 chefs de tribu et un seul chef de province, signale-t-on.

La cérémonie de remise d’arrêtés préfectoraux de nomination qui aura pour cadre la préfecture de région du Gôh, va conférer officiellement le statut de chef traditionnel et sera l’occasion de clarifier la situation des chefs de village par rapport à la légalité et à légitimité, a-t-on appris.

Le 27 mai, en présence de l’ensemble du corps préfectoral, des élus et des cadres du département, il a été décidé d’harmoniser les us et coutumes ainsi que les règles du choix du chef traditionnel dans le département de Gagnoa.

Selon la loi 421 de 2014 relative aux statuts des rois et chefs traditionnels, est roi ou chef traditionnel, toute autorité traditionnelle reconnue par les administrés et par l’Administration. Une classification a donc été faite en roi, chef de province, chef de canton et chef de village, rappelle-t-on.

(AIP)

Dd/kp

(Publicité)

Commentaires
Haut