Culture

Retro culture 2017 : une année de nombreux festivals à travers le pays

Le ministre de la Culture Maurice Bandama avec des lauréats des VIIIe Jeux de la Francophonie

Photo : AIP

Abidjan, 02 jan (AIP) – Plusieurs évènements et activités du monde de la culture ont meublé l’année 2017 au niveau du show-biz, de la littérature, des médias, de la beauté, le tout ponctué par des festivals sur toute l’étendue du territoire et des deuils malheureusement.

La Côte d’Ivoire sur le toit de la Francophonie

La Côte d’Ivoire a marqué un grand coup par une parfaite organisation des VIIIème Jeux de la Francophonie, du 21 au 30 juillet. Elle a terminé la compétition avec un total de 19 médailles et a occupé le 6eme rang au niveau des pays participants. La Côte d’Ivoire a glané six médailles d’or, huit d’argent et cinq de bronze.

La beauté ivoirienne au pied du podium mondial

Les activités de 2017 c’est aussi la célébration de la beauté ivoirienne à travers l’élection Miss Côte d’Ivoire remportée par Mandjalia Gbané qui a participé à Miss monde en Chine où elle s’est positionnée à la 5e place dans la catégorie top model sur 117 candidates. Le concours miss Awoulaba a consacré Okobé Léhi Marcelle sur 11 candidates en lice qui ont défilé en trois tenues différentes le 12 août au palais de la culture de Treichville.

Show-biz, le grand retour sur scène d’Alpha Blondy

Depuis son dernier concert à Grand-Bassam en 1998, la méga star du reggae, Alpha Blondy a signé son retour sur scène en Côte d’Ivoire par un concert au stade de l’université d’Abidjan-Cocody qui a drainé plus de 30 000 fans.

Les Awards du Coupé-décalé ont consacré Dj Arafat qui a décroché le grand prix et celui du meilleur concept est revu à Débordeau Leekunfa qui en colère à cassé son trophée et l’a balancé dans la lagune.

Dans le même mois (du 06 au 09), le palais de la culture Abidjan a accueilli le festival Abi Raggae avec la participation d’artistes et intervenant de la Jamaïque, Chine, France, Liban, Canada, l’Angleterre et d’autres pays africains.

La Fête de la musique a été célébrée le 21 juin à travers un programme alléchant qui a mis en scène plus de 300 artistes et acteurs culturels ivoiriens et étrangers.

Le groupe Magic system a célébré ses 20 ans de carrière par trois concerts les 5 et 7 août à Abidjan et le 25 décembre à Bouaké.

Le secteur a été particulièrement marqué par des deuils en commençant par les funérailles de l’actrice Marie-Louise Asseu le 13 janvier après son décès en décembre 2016. Abobolais DJ, victime d’un accident de circulation en octobre 2016, est décédé le 21 janvier.

Des festivals à foison

L’an 2017 a été marqué par la 25eme édition du FESPACO, dont la Côte d’Ivoire, invitée d’honneur, a organisé, le 5 janvier, au palais de la culture de Treichville le lancement officiel et les 49emes biennales du Burkina-Faso qui a consacré le réalisateur franco-sénégalais Alain Gomis Etalon d’or pour son film « Félicité » et la Côte d’Ivoire créditée du prix du meilleur montage avec le long-métrage « L’interprète » de Khady Touré et d’Oliver Koné et la série télévisuelle « Aphasie » de Hyacinthe Hounsou.

Le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA) a fêté ses 10 ans du 25 au 30 avril à Abidjan et la clôture a eu lieu à Adiaké avec Tiken Jah Fakoly et le  Bisa K Dei devant plus de 40.000 spectateurs.

Plusieurs autres festivals ont eu lieu à l’intérieur du pays notamment le Festival des arts et de la culture Agni (FESTAGNI) en novembre à Koun-Fao, le « Guéhéva », le festival des arts et culture Dan de la commune de Man, le Festival des arts et de la culture du peuple Adjoukrou « Fest-Yaye » de Dabou, le Popo carnaval  de Bonoua en avril, l’Abissa à Grand-Bassam, le festival international du balafon de Boundiali, le Bollo Festival de San-Pedro ou encore celui des arts du peuple Lobi.

Médias, Abidjan capitale des agences de presse africaines

La cinquième réunion du Conseil exécutif de la Fédération Atlantique des agences de presse africaines (FAAPA) a été organisée à Abidjan. Le « grand Prix de la FAAPA » de la meilleure production photo a été remporté par l’Ivoirien Asseu Yapo Séverin de l’Agence ivoirienne de presse (AIP) et celui du meilleur article est revenu à la Congolaise Alexandrine Mbemba née Banzouzi de l’Agence congolaise de presse (ACP).

Le prix du super Ebony 2017 a été remporté par Koné Pargassoro, journaliste à RTI 2. M. Koné a également raflé les prix sectoriels du meilleur journaliste de la télévision et du meilleur reportage. Au niveau des prix sectoriels, Maryam Angèle Sonia Coulibaly, rédactrice en chef de la rédaction internationale à l’Agence ivoirienne de presse (AIP), a été désignée meilleure journaliste d’agence de presse.

L’animateur Kader N’Dao décède le 14 février des suites d’un AVC. Cyprien Amadel N’Guessan, animateur et chef de production à Radio Côte d’Ivoire a déposé définitivement le micro le 13 mai des suites d’une courte maladie. Honorine Anigori, journaliste-reporter est décédée le 24 décembre et le dernier Touré Sanga, le directeur de la première chaîne de la télévision (RTI1), est décédé, à Abidjan le 28 décembre dans la soirée.

Littérature, Régina Yaou dépose la plume

Le monde de la littérature a été frappé par le décès de l’écrivaine Régina Yaou qui s’est éteinte le 3 novembre à Abidjan après 40 ans d’écriture. La neuvième édition du Salon international du livre d’Abidjan (SILA), organisée du 24 au 28 avril autour du thème « le livre au  cœur de la famille » a enregistré la participation de 75.000 visiteurs, avec l’Espagne pour pays invité.

(AIP)

ena/aaa/akn/fmo

Commentaires
Haut