Justice

Crise post-électorale : Alassane Ouattara encourage la justice à accélérer les jugements

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)- Le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara a invité, jeudi, à Abidjan, la justice à accélérer les jugements des prisonniers de la crise postélectorale de 2010, relevant une ‘’certaine impatience’’.

« J’encourage la justice à prendre toutes les dispositions pour accélérer les jugements. Il y’a une certaine impatience », a fait remarquer Alassane Ouattara, face à des religieux et chefs traditionnels qui lui présentaient leurs vœux de nouvel an.

Toutefois, le chef l’État a exhorté l’opinion publique à «laisser la justice faire son travail ». Il a profité de cette occasion pour inviter les ivoiriens, encore en exil à regagner le pays. « La sécurité est garantie pour tous », a-t-rassuré.

S’agissant du foncier, le président ivoirien a reconnu qu’il reste « une source de tensions et de conflits ». Il s’agit à son avis d’une des questions « les plus fondamentales à régler dans les prochains mois» .

Auparavant, l’Evêque d’Abengourou, Boniface Ziri au nom du Forum des confessions religieuses a relevé que « le temps est venu de franchir les frontières politiques, ethniques qui nous divisent ».

Le président du Conseil supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM) , Cheick Boikary Fofana a pour sa part encouragé Alassane Ouattara à «poursuivre les efforts dans la consolidation de l’unité nationale».

SY/ls/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut