Burkina Faso

Un ex-ministre en prison pour ‘’visées subversives’’

L’ancien ministre burkinabè en charge de la Sécurité sous la Transition, le colonel Auguste Denise Barry

Photo : APA

APA-Ouagadougou (Burkina Faso) – L’ancien ministre burkinabè en charge de la Sécurité sous la Transition, le colonel Auguste Denise Barry, a été déféré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) sous l’accusation de ‘’tentative de déstabilisation et de visées subversives’’, a appris APA, jeudi matin, de source proche de l’enquête.

Selon cette source, c’est mercredi soir que M. Barry a été déposé en prison, à la suite de son interpellation vendredi dernier par la gendarmerie sur sa présumée implication dans un complot visant à déstabiliser le régime en place au Burkina Faso.

Le colonel Auguste Barry était l’homme de confiance de l’ex-Premier ministre burkinabè durant la Transition (2014-2015), Yacouba Isaac Zida (actuellement en exil au Canada)

Il lui est reproché, selon certaines sources, sa présumée implication dans un complot visant à renverser le pouvoir actuel dirigé par le président Roch Marc Christian Kaboré.

Ministre sous la Transition de novembre 2014 à juin 2015, le colonel Auguste Denise Barry a été limogé sous la pression de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

Après la transition, il s’était lancé dans la consultation en créant en 2016, en partenariat avec d’autres personnes, le Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (CESDS) dont il est le Directeur exécutif.

ALK/cat/APA

(Publicité)

Commentaires
Haut