Bangolo

Deux civils tués à un poste des Forces de l’ordre à Bangolo

Bangolo, 05 jan (AIP) – Des individus armés ont abattu, dans la nuit de mercredi à jeudi, deux civils à Ganzon, un village de la sous préfecture de Bangolo (Ouest, région du Guémon) au poste de contrôle des forces de l’ordre.

Les victimes de cette attaque meurtrière sont des jeunes qui ont pour habitude de prêter main forte aux forces de l’ordre en faction dans le village pour des contrôles de routine.

Selon Kéhi Ange, un habitant de Ganzon, les nommés Kéhi Boneka Elisé, âgé de 20 ans et Zanhan Déhépa Angenor, né en 1993 qui apportent souvent leur aide aux gendarmes et militaires exerçant à Ganzon dormaient cette nuit-là au poste de contrôle alors que les agents des forces de l’ordre étaient eux-mêmes absents. Ils ont été surpris dans leur sommeil aux environs de 3h du matin par des individus munis d’armes de guerre qui ont ouvert le feu sur eux, tuant les deux sur le coup.

Le crépitement des armes à feu, au cours de l’attaque, a fait sauter les villageois de leur lit pour aller se réfugier dans la broussaille environnante en attendant de comprendre ce qui se passe. C’est au petit matin qu’ils apprendront que deux des leurs ont été victimes d’une agression qui leur a couté la vie.

Informés de la situation, le commandement de la compagnie de gendarmerie de Man et des responsables du bataillon de sécurisation de l’Ouest (BSO) se sont rendus immédiatement sur les lieux pour constater les dégâts et ouvrir une enquête.

(AIP)

Jn/bsp/fmo

Commentaires
Haut