Tabou

L’invasion du tronçon Tabou-San Pedro par des bœufs errants inquiète les populations

Un troupeau de bouifs errants sur l’axe Tabou-San Pedro

Photo : AIP

Tabou, 07 jan (AIP)- Des bœufs errants, depuis quelques temps, envahissent par endroits le tronçon de route de 100 kilomètres reliant la ville portuaire de San Pedro à celle de Tabou, à la frontière ivoiro-libérienne, au grand dam des usagers qui souhaitent que les autorités compétentes trouvent une solution à « ce désordre ».

« Nous ne comprenons pas. On trouve des troupeaux de bœufs le long du tronçon Tabou-San Pedro chaque jour que nous voyageons « , se sont indignés samedi, des usagers de la route qui ont souligné ne pas comprendre la liberté dont jouissent les bergers qui gênent la circulation « sans aucune sanction ».

« Il arrive parfois que les véhicules s’immobilisent pendant plusieurs minutes parce que tout simplement des bœufs sont en train de traverser la route. Ces animaux dont les propriétaires sont généralement absents ou éloignés prennent tout leur temps jusqu’au dernier, avant de libérer la route », a expliqué Sylla Bakary, transporteur qui a ajouté qu’il n’est pas rare de voir certains véhicules « rentrer dans ces troupeaux » causant ainsi des accidents.

Quant à Mamadou Bengali, chauffeur, il condamne « ce diktat » des bœufs errants qui « en plus défèquent partout sur la route ».

La route Tabou-San Pedro est la principale voie d’évacuation des produits agricoles (hévéa, palmier à huile, café, cacao, coprah …) du département de Tabou sur le port de San Pedro.

(AIP)
bb/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut