Touba

Les populations et la police fraternisent autour d’un repas à Touba

Le Caire Tré Prégnon Flaurent de Touba

Photo : AIP

Touba, 07 jan (AIP)- L’édition 2018 du « repas de partage » de Touba, institué depuis trois ans par le Commissaire Tré Prégnon Flaurent, a eu lieu samedi, dans la cour du commissariat de police mixte, en vue de renforcer la fraternité entre ,ce corps para-militaire et ses populations.

La cérémonie, qui a réuni plus de 300 leaders d’opinion, a enregistré la participation des élus locaux et a été rehaussée par la présence du préfet de police d’Odienné (dont dépend Touba). A travers ces retrouvailles, il s’agissait, à en croire le Capitaine de police, Kragbé Privat, de briser le mur de méfiance entre forces de police et populations civiles et surtout de sceller entre eux, un solide pacte de confiance mutuelle en vue d’une meilleure sécurisation des biens et des personnes.

C’est pour quoi, le Commissaire Tré Prégnon, dans son adresse, a exhorté les populations à collaborer et à fournir des renseignements utiles, fiables et non « calomnieux ou diffamatoires » pour mieux les sécuriser. « Populations de Touba, soyons un pour faire face au défi de la lutte contre la criminalité et le banditisme. Soyons un pour faire face aux nouvelles formes de menaces. Soyons un pour une cité paisible ».

Se réjouissant de la grande mobilisation du jour et s’appuyant sur les témoignages entendus, le préfet de police, le Commissaire divisionnaire, Joseph Sabona, a exprimé sa fierté à ses collaborateurs pour avoir réussi à établir entre eux et les populations de Touba, un réel climat de confiance.

La troisième édition du « repas de partage » était présidée par Yao Kouakou Benoît, le préfet de région, représentée à l’occasion par Savadogo Adama, sous-préfet central de Touba.

(AIP)

dm/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut