Bouaké

Conseil d’un centenaire aux jeunes pour vivre longtemps

Le centenaire M. Kouadio N’Dri salué par la 3e adjointe au maire, N’guessan Jacqueline

Photo : AIP

Bouaké, 09 jan (AIP)-Né le 26 septembre 1917, à Tiébissou et résidant à Bouaké depuis 1956, Kouadio N’Dri livre les secrets de sa longévité et exhorte la jeunesse à écouter ses conseil pour vivre aussi longtemps et même plus.

Rencontré à Kokangbakro (hameau de Bouaké), en marge d’une cérémonie de dons offerts par la mairie à son quartier, le centenaire qui respire apparemment la pleine forme, conseille à la jeunesse le respect des autres en particulier leurs ainés et les autorités et leur recommande d’éviter la drogue, l’ivrognerie et le ‘’vagabondage sexuel’’.

De plus, il demande aux jeunes gens de ne plus accuser leurs parents de sorcellerie sans aucune preuve et d’éviter de prendre cela comme prétexte pour ne pas s’occuper d’eux. «Dire que son père et sa mère sont sorciers, c’est faux. Après avoir fait neuf mois dans le ventre de ta mère, il faut la respecter», affirme-t-il.

Il déplore les habillements extravagants de la jeunesse et leur comportements qui donnent une mauvaise image d’elle et contrastent avec ce qu’elle reproche aux vieillards.

Son père est originaire de Tiébissou et sa mère de Sakassou. Le vieux Kouadio N’Dri, qui se réclame de la descendance de la Reine Pokou de par sa mère, affirme que son arrière-grand-père a vécu jusqu’à 190 ans. Le secret de sa longévité réside dans les conseils qu’il dit avoir reçu de ce dernier à savoir, éviter de faire du mal à autrui, respecter la loi, l’amour du prochain et la modération dans les rapports sexuels. Il ne consomme pas d’alcool et ne fume pas.

Il a été apprenti mécanicien, avant de devenir chauffeur dépanneur au garage Renault d’Adjamé (Abidjan) durant 12 ans. De 1970 à 1980, il a servi à Solibra en qualité de chauffeur livreur. Père de cinq enfants dont deux décédés et grand-père d’une trentaine de petits enfants, il remercie Dieu de lui avoir accordé 100 ans et demande encore à vivre longtemps.

(AIP)

nbf/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut