Bouaflé

Des agents du ministère de l’Intérieur de Bouaflé en grève

Bouaflé, 10 jan (AIP) – Des agents du ministère de l’Intérieur de Bouaflé observent, depuis lundi, un arrêt de travail de sept jours, suite au mot d’ordre de grève lancé par le syndicat national des agents du ministère de l’Intérieur de Côte d’Ivoire (SYNAMICI).

Le SYNAMICI avait suspendu en octobre 2017 la grève décrétée en septembre en attendant les conclusions d’un séminaire initié par le gouvernement, en vue de trouver les solutions à ses revendications.

«Les décisions du séminaire sont restées dans le tiroir du ministre de l’Intérieur. On a obtenu huit points mais ces points n’ont pas eu de chronogramme d’exécution. C’est pourquoi nous avons repris la grève », a souligné le secrétaire général du SYNAMICI, Seri Yves Désiré, joint au téléphone.

Cet arrêt de travail selon le représentant local du SYNAMICI Adingra Koffi sera reconduit si leurs exigences ne sont pas satisfaites.

Les grévistes revendiquent, entre autres, la signature d’actes portant tarification des actes administratifs, la création d’une régie financière et institution de primes, la signature de décret portant institution d’indemnités de sujétion, de salissure et de risque, l’extension d’indemnité de logement à tous les fonctionnaires et agents du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité ainsi que le paiement du stock d’arriérés des indemnités de logement des chefs de cabinet de préfecture et des gardes de sous préfecture.

(AIP)

ns/kam

(Publicité)

Commentaires
Haut