Bingerville

Un nouveau comité exécutif de la plateforme des fonctionnaires mis en place

ZADI Gnagna en compagnie des responsables syndicaux

Photo : AIP

Bingerville, 10 jan (AIP)- Un nouveau comité exécutif de la plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public de Côte d’Ivoire a été mis en place mardi, lors d’une rencontre à l’hôtel Paris village de Bingerville (Banlieue Est d’Abidjan), en vue de poursuivre la lutte syndicale, pour le bien être des fonctionnaires et agents de l’État.

Le nouveau comité exécutif regroupe une cinquantaine de syndicats de tous les secteurs d’activité de la fonction publique.Il compte 60 membres dont cinq vice-présidents. «La plateforme s’est renforcée au sortir de la lutte. Au lieu de sortir affaibli, nous sommes sortis forts», a déclaré Gnagna Zadi Théodore, qui conserve le poste de président de la plateforme.

Selon M. Gnagna, ce nouveau comité exécutif va insister en 2018 sur le suivi des accords passés le 17 août avec le gouvernement du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Il s’agit, entre autres, des 150 points indiciaires concernant environ 41 000  fonctionnaires non bénéficiaires d’une grille particulière qui doivent voir normalement leur salaire bonifié de 25 000 à 40 000 francs CFA dès fin janvier, du stock des arriérés dont la première tranche de 34,9 milliards de francs CFA a été prise en compte par le gouvernement .

«Notre rôle entre le gouvernement et nous, c’est de tenir cet accord», a ajouté M. Gnagna, tout en se félicitant des acquis dont la loi sur la retraite qui a permis à ce jour à plus de 2 000 veuves et orphelins de rentrer en possession de leur capital décès.

Créée en 2015 avec 25 syndicats, la plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public de Côte d’Ivoire, compte actuellement près d’une centaine de membres. Elle a pour objectifs, entre autres, de défendre les intérêts des fonctionnaires et agents de l’État, de leur donner une formation syndicale et professionnelle et de les protéger  de toutes sortes d’abus venant de l’administration.

(AIP)

sn/amak/fmo

Commentaires
Haut