Politique

Bédié invite les délégués du PDCI à se focaliser sur la conquête du pouvoir politique

Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié

Photo : AIP

Daoukro, 11 jan (AIP)- Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, a invité jeudi, à Daoukro, les délégués départementaux et communaux à se focaliser sur la conquête et l’exercice du pouvoir politique pour « les échéances prochaines ».

« Les objectifs du parti sont de préparer les échéances prochaines en conquérant et exerçant le pouvoir politique. Cet objectif ne peut être atteint dans le désordre et l’indiscipline. Les porte-parole que nous avons nommés doivent jouer leurs rôles sans contraintes avec un langage approprié en mettant de côté leurs humeurs », a signifié Konan Bédié, à la sortie de sa rencontre avec les délégués.

Il a déploré « l’indiscipline, le désordre, la désobéissance, la cacophonie, la violence verbale et le manque de respect » qui se sont installés au sein du parti. « C’est le président qui dicte la ligne du parti et j’ai nommé un secrétaire exécutif qui anime le parti. J’ai tenu à rappeler ces choses pour que soient évités les amalgames qui, en réalité, ne servent à rien », a-t-il ajouté.

Le président du PDCI a appelé les délégués à réunir autour d’eux les cadres et élus de leurs délégations afin de conduire ensemble les activités du parti. « Vous devez travailler étroitement avec les délégués de section. Cette complémentarité entre les forces vives du parti contribuera sans nul doute à accroître l’efficacité de ses actions sur le terrain, à mobiliser les militants à s’inscrire sur les listes électorales », a-t-il indiqué.

Cette rencontre avec Bédié a réuni plus de 200 délégués communaux et départementaux et a porté sur la restitution des travaux des délégations sur le recueil des informations et d’indices pour la redynamisation et la vitalité du parti.

Tout en félicitant le secrétaire exécutif, il a exhorté les délégués à poursuivre jusqu’à fin janvier 2018, le recueil d’informations et d’appréciations pour que ces données soient consolidées. « C’est un travail minutieux et accompli », a-t-il souligné.

Quant aux difficultés, Henri Konan Bédié a signifié qu’elles seront étudiées « sereinement mais pour l’heure, une issue favorable est accordée aux reversements impératifs de ristournes aux délégations ».

(AIP)

ca/ena/akn/fmo

Commentaires
Haut