Transports

Vers la mise en place d’une Autorité organisatrice des transports dans la ville d’Abidjan

Le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné

Photo : AIP

Abidjan, 11 jan (AIP)- Le gouvernement a jeté, mercredi, les bases de la création d’une Autorité organisatrice des transports dans la ville d’Abidjan en procédant à une modification des articles 3 et 10 de la loi n° 2014-812 du 16 décembre 2014 d’orientation du Transport intérieur ainsi que son projet de loi de ratification.

« Cette loi ouvre ainsi la voie à la création d’une Autorité organisatrice des transports dans la ville d’Abidjan, qui règlementera la création et le fonctionnement des gares et veillera à l’effectivité de la multi modalité des transports et de la fluidité entre les transports par bus, par voie lagunaire, par rail », a fait savoir le porte-parole du gouvernement, Bruno Kabagné Koné, lors de son traditionnel compte rendu du conseil.

Les modifications précisent que les personnes physiques sont exclues du champ d’application de la loi d’orientation du Transport intérieur qui ne vise que les personnes morales. Par ailleurs, elle limite, pour une meilleure efficacité, l’autorité de régulation des transports, à un rôle strict de régulation des activités du transport.

La création d’une autorité organisatrice des transports urbains dans le Grand Abidjan est une recommandation de l’atelier sur la politique du transport urbain d’Abidjan  organisé les 9 et 10 mai 2016.

L’atelier avait proposé que les missions de l’AOTU soient notamment  la planification des transports urbains, la définition des réseaux et lignes de transports publics, la définition des horaires et du volume des services, la définition du niveau de qualité de service,  la coordination des services, la fourniture des installations communes à tous les opérateurs du secteur, la définition de la tarification du secteur.

(AIP)

kg/fmo

Commentaires
Haut