Société

Douze groupements de jeunes bénéficient du financement de leurs projets

Abidjan, 12 jan (AIP) – La structure non gouvernementale Dignité et droits pour les enfants en Côte d’Ivoire (DDE-CI), à travers ses partenaires, a octroyé vendredi, dans ses locaux à la BICE au Plateau, des fonds destinés au financement des micro-projets citoyens de 12 groupements de jeunes vulnérables, en vue de leur épanouissement.

« Ce sont des groupements de jeunes vulnérables issus des quartiers d’Abidjan, de Duékoué et Yamoussokro, qui bénéficient pour cette première phase, d’une somme de 225 000 FCFA chacun, pour la réalisation de leurs projets citoyens sur les 50 groupes à financer », a exposé le responsable des projets, Eric Mémel.

Le coordonnateur des projets a fait savoir que ces groupes, composés de déscolarisés, de démunis entre autres, ont été retenus à l’issue d’une sélection basée sur la pertinence, la faisabilité et le caractère communautaire de micro-projets en rapport notamment avec le social, l’économie, la culture et l’environnement.

Mentionnant que la seconde phase d’octroi des fonds est prévue la semaine prochaine, Eric Mémel a précisé que l’ONG bénéficie de l’appui technique de leur tutelle, le Bureau international catholique de l’enfance (BICE), et du soutien financier du Fonds des nations unies pour la démocratie (FNUD).

Il a souligné que ces groupes, qui bénéficient gratuitement de ces fonds, seront suivis par « des animateurs d’espaces contacts » formés à cet effet, en vue de la réalisation effective des projets qui pourront impacter positivement leurs communauté respectives.

La présidente de l’ONG DDE-CI, Emilienne Coulibaly, a exhorté les bénéficiaires à faire en sorte que cette initiative « puisse avoir des échos favorables », pour que leurs partenaires leur permettent de « reconduire le projet » dont l’édition en cours s’achève fin avril.

Créé le 27 décembre 2011, par le BICE, l’ONG Dignité et droits pour l’enfant en Côte d’Ivoire vise la participation active et citoyenne des enfants et jeunes vulnérables au développement de leurs communautés.

(AIP)

ra/fmo

Commentaires
Haut