Culture

Bientôt un hommage de la Marahoué au Zaouli pour son inscription au patrimoine de l’UNESCO

Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman Kouakou à l’atelier de validation de la matrice d’actions de son département pour l’année 2018

Photo : AIP

Abidjan, 26 jan (AIP)- Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman Kouakou a annoncé vendredi que la région de la Marahoué entend rendre un hommage au Zaouli, danse patrimoniale Gouro, pour son inscription au patrimoine culturel de l’Organisation des Nations Unies pour la Science et la culture (UNESCO) et remercier également son département.

« La région de la Marahoué, le président du Conseil économique, social, culturel et environnemental et les populations de Bouaflé entendent rendre un hommage au Zaouli et remercié le ministère de la Culture à travers une cérémonie qu’ils entendent organiser le samedi 03 février », a annoncé M. Bandaman à Abidjan, au cours de l’atelier de validation de la matrice d’actions de son département pour l’année 2018.

Rassurant de sa présente à cette cérémonie, Maurice Bandaman a souhaité qu’il ait une « solidarité très forte » entre les directeurs régionaux.

Il a aussi ajouté que le même samedi, il est prévu le festival du Guémon auquel il va prendre part. « La région a besoin de se réconcilier avec elle-même à travers les arts et la culture », a-t-il indiqué.

La danse Gouro Zaouli a été inscrite le 6 décembre 2017 à Jeju, en République de Corée, sur la liste représentative du patrimoine culturel de l’Unesco, après que le ‘’ Djéguélé’’ balafon, eut été inscrit sur la même liste à Paris le 5 décembre 2012 et la ville historique de Bassam inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, le 29 juin 2012, à Saint Petersburg, en Russie.

(AIP)

ena/fmo

 

(Publicité)

Commentaires
Haut