Gagnoa

La chefferie de Dikouéhipalégnoa (Gagnoa) sollicite les actions du conseil régional du Gôh

La délégation de Djédjé Bagnoa accueillie à l’entrée de Dikouépalégnoa

Photo : AIP

Gagnoa, 29 jan (AIP)-  La chefferie du village de Dikouépalégnoa, dans le canton Paccolo (23 km de Gagnoa), a sollicité quelques actions de développement du conseil régional du Goh, dimanche, lors de l’escale  de Joachim Djédjé Bagnon, président de cette institution, dans ledit village.

« J’ai invité le président pour bénéficier aussi du bonheur qu’il partage dans les autres villages », a déclaré le chef du village de Dikouépalégnoa, Adoblé Gnahoua Alexandre, précisant que c’est sur son insistance que le cortège du président s’est arrêté pour une demi-heure dans le village, afin d’échanger les civilités avec la notabilité du village.

C’est environ 300 projets initiés, conduits, construits et/ou encours d’achèvement par le conseil régional, dans l’ensemble des départements de Gagnoa et Oumé.

Outre le chef de village, la délégation comprenait Kéhi Rabé Patrice, chef de terre, Agui Kalè Jean, chef de la famille Sahouépalégnoa, Akoblé Kalé Léon, chef de la famille Dahiépalégnoa, Djédjé Gnahoua Jean Bedel, chef de la famille Sapélégnoa (le village compte trois familles) et Gnahoua Marie secrétaire des femmes de Dikouépalégnoa.

« C’est là où l’on a la joie en partage, que c’est bon », a réagi Djédjé Bagnon, indiquant qu’en partance pour le village frontalier de Djédjéhopalégnoa, il ne pouvait traverser le village de Dikouépalégnoa, sans saluer ses frères et s’enquérir de leur état de santé.

Le conseil régional a construit un dispensaire non encore officiellement livré, dans la localité de Dikouépalégnoa, village de l’ex-ministre de la Santé, Kakou Guikahué, actuel secrétaire exécutif du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Ce village espère, à côté du dispensaire, la construction d’une maternité, a plaidé le chef.

(AIP)

dd/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut