Education

Les nouveaux étudiants Anthropologues instruits sur les possibilités d’insertion socioprofessionnelle

Le directeur de l’ISAD, Pr Léopold Yao Yao

Photo : AIP

Abidjan, 31 jan (AIP)- Les étudiants, nouvellement inscrits à l’Institut des sciences anthropologiques de développement (ISAD) de l’université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, ont été instruits, mercredi, sur les différents débouchés qui s’offrent au terme de leurs études, dans le cadre de journées dites de l’Anthropologie.

Organisées par l’association des étudiants, les journées de l’Anthropologie se présentent comme une plateforme de promotion et de présentation aux nouveaux venus de la discipline qu’ils embrassent. L’édition 2018, la 4ème du genre, a ouvert, mardi, pour deux jours d’activités, sur le thème : « métier de l’anthropologue et défi de l’émergence ».

Après la 1ère journée consacrée notamment à des activités de salubrité, la deuxième a rassemblé, à l’amphithéâtre Niangoran Boua de l’Institut,  une centaine d’étudiants, en majorité de première année, autours de certains de leurs enseignants. Ceux-ci leur ont présenté les différentes articulations du cursus universitaire qui s’ouvre à eux tout en les rassurant quant à l’existence de nombreuses possibilités d’insertion socioprofessionnelle.

Présentant les débouchés, la Socio-Anthropologue Dr Aline Assouan a rassuré ces nouveaux étudiants sur le fait qu’ils acquerront,  à l’ISAD, des aptitudes professionnelles grâce auxquelles ils pourront intégrer tant le secteur public que privé.

Discipline peu connue, l’Anthropologie est abusivement classée au rang de celles dites faiseuses de chômeurs parce que supposée offrir qu’une formation générale et théorique,  en inadéquation avec les besoins du marché de l’emploi. « L’Anthropologie n’est pas une science abstraite, elle est empirique, de terrain et pousse à la création », a réfuté pourtant  Dr Assouan.

Elle a rassuré ses étudiants sur le fait qu’ils ont d’emblée la possibilité d’avoir une carrière d’enseignants chercheurs. A défaut, tous les métiers du public leur sont ouverts et dans le privé, ils peuvent notamment travailler dans l’action sanitaire à travers les ONG. Etre recrutés dans des bureaux d’études  traitant d’urbanisme. Aussi dans le secteur de la publicité pour les études d’impact du message  et des comportements des consommateurs.

La Socio-Anthropologue a insisté sur le fait que l’Anthropologie, parce qu’elle permet une compréhension de l’homme tant dans sa diversité comme que dans sa singularité, donne des bases pour la création d’entreprises notamment dans le domaine de la culture qui est omniprésente dans la formation des étudiants.

« Les plupart de nos étudiants quand ils sont dans les structures, ils excellent quand ils sont recrutés par exemple sur des programmes  de développement», a déclaré, pour sa part, le directeur de l’ISAD, Pr Léopold Yao Yao, déplorant le fait que « les gens ne connaissent pas ou on pense que quand on fait l’anthropologie, on n’a pas d’avenir. Il  a mis en avant sa responsabilité, et celle de ses collaborateurs de faire  connaître l’Anthropologie d’abord au niveau universitaire mais davantage  dans la société et faire en sorte que les étudiants qui viennent, fassent le bon choix.

L’Université Félix Houphouët-Boigny Abidjan-Cocody abrite depuis 2000, l’Institut des Sciences Anthropologiques de Développement (ISAD) au sein de l’Unité de Formation et de Recherche Sciences de l’Homme et de la Société (UFR SHS) et a formé jusqu’à ce jour plus de 5000 étudiants dans les spécialités d’Archéologie, de Bioanthropologie, de Paléoanthropologie et de Socioanthropologie.

« La côte d’ivoire est une société qui connait une mutation rapide où progresse l’esprit de planification et où se développe les besoins. Il est difficile d’imaginer que la demande d’anthropologue n’aille pas croissant. Le public saura voir dans l’Anthropologie une profession. L’université devra répondre au besoin en techniciens anthropologues. Voilà pourquoi nous avons huit Masters et quatre autres professionnels », a insisté Dr Aline Assouan.

(AIP)

kg/fmo

(Publicité)

Commentaires
Haut