Gagnoa

La participation des pro-Sangaré aux élections conditionnée par la réforme de la CEI

Gagnoa 04/02/2018, la direction du Fpi au lancement de la fête de la liberté à Gagnoa

Photo : AIP

Gagnoa, 04 fév (AIP)- Des pro-Sangaré conditionnent leur participation aux prochaines élections locales annoncées par le gouvernement, par la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI), présidée par Youssouf Bakayoko.

« Que ceux qui peuvent parler amicalement au président Ouattara, lui disent amicalement que le FPI (tendance Sangaré) ne veut pas de Youssouf Bakayoko », a déclaré Aboudramane Sangaré samedi à Gagnoa, à l’occasion de la cérémonie officielle de lancement de la 19ème édition de la fête de la liberté.

Pour Sangaré, l’actuel président de la CEI est disqualifié pour organiser les prochaines élections locales, insistant sur le choix d’un président, de façon consensuelle, d’une CEI équilibrée et une liste électorale fiable, sans qu’il ne soit absolument question d’une révision nouvelle.

(AIP)

Dd/kp

Commentaires
Haut